Quels sont les risques courants auxquels on est soumis en laboratoire ?

Risques en laboratoire

Travailler dans un laboratoire nécessite des soins et une attention particulière. Avec des instruments délicats, des produits chimiques dangereux et des flammes nues, il est important de faire preuve de prudence pour éviter les incidents. Les risques présentés par produits chimiques dangereux constituent un risque majeur en laboratoire. Quels sont donc les risques courants ?

Les brûlures de produits chimiques

Brûlure chimique

Lire également : 5 conseils pour préparer un jardin écologique

Les substances corrosives peuvent décomposer ou dégrader un certain nombre de matériaux couramment utilisés. De nombreux produits chimiques utilisés en laboratoire sont corrosifs et constituent donc des risques importants pour la santé. Si une substance corrosive entre en contact avec votre peau, elle dissoudra votre chair et causera de graves dommages à aux tissus. Même si les produits chimiques corrosifs sont lavés de votre peau assez rapidement, il existe un risque qu’ils laissent des brûlures chimiques irritantes. Au contact des yeux, les substances corrosives peuvent aussi endommager la cornée et, dans certains cas, provoquer la cécité. A l’adresse  https://www.noroitlabo.com/prod/solis/, vous trouverez quelques mesures préventives.

Les brûlures de chaleur

Les appareils de chauffage s’utilisent couramment en laboratoire. Ils servent à accélérer les processus et les réactions chimiques. Comme pour toute activité impliquant un incendie, il faut veiller à éviter les blessures telles que les brûlures de chaleur. Si votre peau s’expose à des températures supérieures à 70 °C, vous souffrirez d’une brûlure. Cela se produira même si votre peau est exposée pendant aussi peu qu’une seconde.

A lire également : Quels sont les avantages d'acheter un téléphone à écran flexible ?

Les blessures oculaires

Lorsque vous travaillez dans un laboratoire, il est important de connaître les produits chimiques dangereux et nocifs pour les yeux. Si vous ne portez pas l’équipement de protection individuelle approprié, vos yeux pourraient être exposés à des éclaboussures de produits chimiques. Lorsque des produits chimiques dangereux entrent en contact avec vos yeux, l’ampleur des blessures dépend de ses propriétés dangereuses et du niveau d’exposition. Une blessure oculaire mineure pourrait être une rougeur et une irritation. Une lésion oculaire plus grave provoquée par une exposition chimique pourrait provoquer une cécité permanente.

L’inhalation des gaz dangereux

De nombreux produits chimiques dangereux émettent des vapeurs et des gaz dangereux pour la santé. L’exposition à ces vapeurs peut avoir des effets aigus ou chroniques. Les effets aigus sont les effets ressentis immédiatement après le contact avec les vapeurs. Les effets chroniques sont les effets qui ne sont pas ressentis immédiatement, mais des mois et des années après l’exposition initiale. Les vapeurs inflammables et les vapeurs corrosives sont deux exemples de vapeurs dangereuses couramment présents en laboratoire. Si on inhale ces vapeurs, elles peuvent provoquer une respiration sifflante, une toux et un essoufflement. Une exposition prolongée à des vapeurs inflammables et corrosives peut causer le cancer du poumon plus tard dans la vie.

Les coupures de verrerie

Coupure de verre

De nombreux procédés de laboratoire nécessitent du verre pour contenir et mélanger des produits chimiques dangereux. Lors de l’utilisation de verrerie, il existe de nombreux cas où celle-ci peut se casser et vous couper la peau. Les heures supplémentaires deviennent cassantes, ce qui les rend plus susceptibles de se fissurer et de se briser. La verrerie peut se casser si elle est manipulée brutalement, par exemple en appliquant trop de force lors de la connexion de deux pièces d’un appareil en verre. La verrerie de laboratoire peut également se briser si on ne la range pas dans une armoire dont la surface est inégale. Le verre brisé expose les bords tranchants, en particulier lorsque le verre est très mince.