Comment faire face à des difficultés financières ?

Il est important d’anticiper les difficultés financières afin de pouvoir maintenir les revenus en cas d’arrêt prolongé du travail. Ainsi, vous sécurisez votre avenir, ainsi que celui de votre conjoint et de votre famille, tout en évitant de tomber dans le surendettement. Il existe différentes solutions pour vous aider, y compris notre solution de prospective.

Comment maintenir le revenu et surmonter les difficultés financières ?

La première solution est la prévoyance. Ainsi, vous êtes serein en cas de difficultés financières. Ensuite, n’attendez pas que la situation s’aggrave et réagit rapidement. Il est également nécessaire d’évaluer votre situation en fonction de la fréquence de vos difficultés : ponctuelles ou durables. Vous pouvez également vous tourner vers une association de consommateurs. Il peut vous accompagner pour faire le bilan de votre situation, établir un budget et établir un dossier pour bénéficier de l’aide.

La garantie de pension

Si vous arrêtez votre activité à la suite d’une maladie ou d’un accident, la sécurité sociale ne paie que 50% du salaire brut en cas d’arrêt du travail (à l’exclusion des accidents industriels). Cela vous permettra d’être soumis à des difficultés financières, y compris le paiement de votre loyer et votre consommation d’énergie. Nous vous offrons donc une garantie de pension. Cela garantit la perte de revenus due à un arrêt de travail, quelle que soit la durée du temps. Le montant de l’indemnité est calculé en fonction de la perte réelle de revenu afin que vous puissiez maintenir votre niveau de vie.

Pension d’invalidité pour faire face aux difficultés financières

Si vous suspendez votre activité salariale en raison d’un accident ou d’une maladie, vous pouvez demander une pension d’invalidité, sous réserve de certaines conditions. Cela vous permettra de maintenir votre revenu en cas de difficultés financières. Vous pouvez demander directement au CPAMune pension d’invalidité. Sinon, elle peut décider directement du paiement de la pension. Elle est temporaire et peut être révisée, augmentée, suspendue ou supprimée. Ces changements peuvent être dus, notamment à l’évolution de l’état de santé de l’assuré ou à la reprise de l’activité professionnelle. Veuillez noter que la pension de vieillesse remplace la pension d’invalidité de l’âge légal de la retraite.

Solutions pour payer votre maison

Si vous rencontrez des difficultés financières pour payer votre maison, communiquez avec un service d’aide sociale. Vous pouvez également contacter une association spécialisée pour vous aider à gérer votre budget et votre surendettement. Ils pourront vous conseiller, vous aider à construire des fichiers et trouver des solutions durables. De plus, n’oubliez pas d’ informer la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) de vos difficultés financières. Vous pouvez également le demander pour améliorer votre aide au logement. Aviser également les FAC des paiements impayés, afin de ne pas supprimer l’aide que vous recevez.

Si vous avez de la difficulté à payer votre loyer, contactez rapidement votre propriétaire. Vous pourrez négocier un délai de paiement et planifier le remboursement de paiements impayés par le biais d’un plan de liquidation . En outre, Action Housing propose des dispositifs pour traiter les paiements impayés. Ils peuvent débloquer un prêt, racheter l’hébergement et accompagner le locataire dans la recherche de solutions.

Si vous avez un prêt immobilier , demandez une période de paiement à votre organisme de prêt. Si vous êtes confronté à un refus, vous pouvez demander un délai de grâce devant la Magistrate’s Court. Vous pouvez également déposer un dossier de surendettement ou demander votre assurance-crédit immobilier.

Fixation des coûts énergétiques en cas de difficultés financières

Vous pouvez bénéficier de tarifs sociaux pour payer vos dépenses énergétiques si vous remplissez certaines conditions. Ainsi, si votre revenu fiscal est inférieur ou égal à 2 175€ ou si vous êtes bénéficiaire de l’assurance maladie complémentaire universelle, vous en bénéficierez. Si vous remplissez ses critères, contactez votre CPAM ou l’ administration fiscale . Ainsi, ils pourront vérifier votre éligibilité et signaler votre situation aux fournisseurs d’énergie.